Loader
 

Foire Aux Questions

Combien de bagages vais-je pouvoir amener avec moi ?

Nous sommes limités à un bagage de 23kg maximum en soute + 12 kg de bagage en cabine devant mesurer 55 x 35 x 25 cm (poches, roues et poignées comprises) et un accessoire (un sac à main ou un ordinateur portable ou un appareil photo). Et si tu dépasses 23 kg, tu paieras un supplément sur place. De la même façon, si tu veux ramener ton matériel de kite, prévois un supplément bagage hors format.

Qui fait naviguer mon bateau ?

Pour tenir la barre et ne pas couler, il faudra faire appel aux services d’un skipper. Soit tu es toi-même skipper : Dans ce cas, tu as déjà envoyé ton CV nautique lors de ton inscription et notre responsable Nautique le validera. Soit tu n’es pas skipper : Dans ce cas, c’est au chef de bateau de gérer l’inscription d’un skipper chevronné et fiable. Le responsable Nautique validera son CV Nautique. Nous insistons sur le mot « fiable » !!! Voici les obligations qu’un bon skipper de Cup se doit de respecter : Savoir naviguer seul. En effet, cette année, les skippers devront prendre le départ seuls pour amener les bateaux au lieu de la première soirée. Tenir la barre sur le pont du début à la fin pour chaque étape et veiller à conduire son équipage en sécurité jusqu’au lieu de la prochaine soirée. Ne pas être ivre durant la navigation. Bien connaître le parcours et ses dangers (haut fond, barrière de corail, vent qui tabasse). Assister obligatoirement à la réunion briefing des skippers tous les matins. Et exceptionnellement, c’est historique mais cela peut arriver : Si les conditions de mouillage sont perturbées, l’organisation imposera aux skippers de rester à bord pour éviter la catastrophe. Ton skipper restera donc toute la soirée à la barre afin de veiller à ce que ton catamaran ne parte pas au large ou ne se prenne un récif… Ce n’est pas drôle, mais cela fait partie du contrat, alors sois bien clair là-dessus avec lui. Généralement, en échange de ces services, l’équipage en question paye une partie voire la totalité de l’inscription de leur skipper. A toi de t’arranger avec lui mais la team orga attend son inscription de 1500€ dans tous les cas.

Comment fais-je pour rester propre ?

Economise bien tes réserves d’eau douce pour la semaine car tu ne pourras pas faire le plein au milieu. Alors pour rester propre durant la semaine, tu te jettes dans l’eau bouillante de la mer des Caraïbes, tu remontes sur ton bateau, tu te savonnes, tu te rejettes dans l’eau et tu peux éventuellement te passer un petit coup d’eau douce via le jet d’eau sur le pont pour te débarrasser du sel sur ta peau bronzée… Pas d’inquiétude, tu auras par ailleurs suffisamment de bouteilles d’eau plate afin de pouvoir t’hydrater correctement en lendemain de soirée…

J’ai le mal de mer… Que faire ?

Ça veut dire QU’ON EST moins sujet au mal de mer. Pour commencer, sache que souvent ce sont les premières 48 heures de navigation qui sont critiques. Passé ce laps de temps, on s’amarine, ça veut dire qu’on n’est moins sujet au mal de mer. Pour ceux d’entre vous qui n’ont vraiment pas le pied marin, il va falloir suivre la règle des 5 F.

Voici donc les règles ou conseils à respecter pour essayer de maximiser ses chances de ne pas être malade: Froid, Faim, Fatigue, Frousse et Foif sont cinq éléments bien connus des marins, favorisant le mal de mer. Il est donc conseillé de les respecter afin de mettre toutes les chances de son côté.

    • F comme Froid Le froid favorise le mal de mer. Heureusement, t’es dans les Caraïbes !
    • F comme Faim Avoir le ventre rempli pendant une navigation aide à combattre le mal de mer. Il est important de bien manger et de grignoter régulièrement: Banane, barre de céréales, fruits secs seront tes alliés.
    • F comme Frousse La peur peut te paralyser et te provoquer un inconfort lors d’une navigation. Renseigne-toi bien sur le programme de navigation, il est important de se détendre et d’anticiper toutes tes angoisses. Si tu rencontres des conditions météo un peu fortes, penses positif.
    • F comme Fatigue Avant de partir, il est important de bien se reposer et d’arriver en forme sur le bateau. Les petites siestes au soleil te feront le plus grand bien et te permettront de te ressourcer.
    • F comme “Foif” Pense à bien t’hydrater avant et pendant les traversées. Boire de l’eau t’aide à combattre la soif et prévient le mal de mer. En effet, le vent, les embruns et le soleil déshydratent et il faut se forcer à boire. Privilégie les petites quantités régulièrement plutôt que des grosses quantités. Certains peuvent apprécier les boissons sucrées mais les boissons chaudes type café sont à éviter.

En conclusion, il est important d’être bien au sec, le ventre plein, d’avoir bien bu et de penser positif. Si toutes ces règles hygiéno-diététiques ne suffisent pas, nous te conseillons vivement d’être équipé : patch de scopolamine sur la nuque ou derrière l’oreille pendant 72h ou comprimés de Mercalme… Par contre, désolée mais pas encore de solution trouvée pour le mal de terre et l’hippoblues du retour…

J’ai envie d’envoyer du son toute la semaine sans me trimballer mon matos dans l’avion… Comment faire ?

L’orga a pensé à tout et te propose une location sur place d’un PACK SONO : tu pourras donc louer un lot de 2 enceintes et un groupe électrogène. Prévois tout de même ton ordinateur, tes playlists, tes platines, ton casque et n’oublie surtout pas ces putains de câbles ! Les tarifs et contacts seront fournis prochainement, on te tient au courant !

La journée type du cuppeur, ça se passe comment ?

Ta journée type de bon cuppeur commence à:

17H30 : Branche ta VHF, c’est l’heure de l’horoscope et de la météo du sexe, en direct sur la RBF!

18h00 : T’es au mouillage dans une baie calme et abritée et tu prends l’apéro, au soleil couchant,
sur ton boat avec ton équipage ou au before officiel organisé par un autre bateau avec tous les
autres équipages cuppains car plus on est de fous et plus on rit ! Et parce que la Cup c’est avant
tout pour rencontrer d’autres cuppeurs venant de toute la France !

20h00 : Tu prends ton annexe et tu débarques déguisé sur le lieu de la soirée pour le dîner du
soir.

22h30 : Remise des prix et vidéo de la veille.

23h00 : Début de la soirée à thème.

4h00 : Fin de la soirée et début des afters organisés à tour de rôle chaque soir par les bateaux